Dans un secteur fondé sur l’innovation, les différents types de verrouillage des couteaux peuvent être déroutants. Certains couteaux de poche, comme le Protech Magic Whiskers, ressemblent à des casse-tête avec des mécanismes cachés intégrés dans le manche.

Ce n’est pas forcément un mystère. Lisez ce qui suit et, en quelques minutes, vous saurez comment ouvrir et fermer à peu près tous les couteaux de poche de la planète. Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelez-vous que tous les types de serrures de couteaux sont suffisamment solides pour une utilisation EDC générale. Les meilleurs systèmes sont ceux qui privilégient l’utilisation d’une seule main pour le déploiement et la fermeture.

Liner lock 1. Liner Lock

Les couteaux Liner lock sont nombreux, simples et généralement plus abordables.

Dans la communauté des couteaux modernes, il n’y a peut-être pas de type de verrouillage plus omniprésent que le liner lock. Lorsque la lame pivote en position ouverte, une pièce de métal tendue glisse en place et vient buter contre la soie de la lame. Cette tension maintient le couteau verrouillé en position ouverte avec peu de chance ou de risque qu’il se referme sur votre main pendant l’utilisation.

 

Liner lock

2. Frame Lock

Les couteaux à verrouillage Frame Lock sont solides, fiables et abondants.

frame lock

Le verrouillage Frame Lock est très similaire au Liner Lock. La principale différence est qu’au lieu d’une doublure métallique servant de barre de verrouillage, c’est le cadre du couteau lui-même qui sert à verrouiller l’ouverture du couteau. On trouve souvent des verrous de cadre sur les couteaux à manche en titane, car le titane est très résistant aux forces de torsion. Ce système de verrouillage (parfois appelé Reeve Integral Lock) a été inventé et popularisé par Chris Reeve.

frame lock

back lock

3. Back Lock

Les couteaux Back Lock sont solides, classiques et simples.

Les couteaux Back Lock (également appelés lockbacks) ont été popularisés par Buck Knives au XXe siècle. Le back lock dépend d’une encoche dans le dos de la lame et d’une bascule pivotante. Une encoche dans la lame reçoit le culbuteur pivotant tandis qu’une butée empêche tout dépassement ou jeu de la lame en position ouverte. L’enfoncement du verrou arrière libère l’encoche de la lame pour la fermeture.

 

 4. AXIS Lock

Les couteaux à cran d’arrêt AXIS sont ambidextres, solides et agréables à utiliser.

AXIS LOCk

Le verrou AXIS se trouve traditionnellement sur les couteaux Benchmade. Totalement ambidextre, l’AXIS Lock est l’un des systèmes les plus intuitifs sur le plan opérationnel, mais la description du mécanisme n’est pas aussi facile. Des ressorts oméga tendent la barre AXIS contre les encoches de la lame. Tirez sur la barre d’AXIS pour créer un espace suffisant pour que la lame s’ouvre ou se ferme. Les ressorts Oméga assurent la tension de verrouillage entre l’axe d’arrêt et la barre d’AXIS.

5. Compression Lock

Les couteaux Compression Lock sont solides, uniques et amusants à utiliser.

compression lock

Le Compression Lock est un système développé et breveté par Spyderco. Pour reprendre leur description, le Compression Lock est un mécanisme de verrouillage qui utilise un ressort en forme de feuille provenant d’une doublure fendue dans le manche pour se caler latéralement entre une rampe sur la soie de la lame et la goupille d’arrêt (ou goupille d’enclume). Cela peut sembler complexe, mais fonctionnellement, ce système brille par son fonctionnement sûr d’une seule main.

6. Ouverture par Bouton

Les couteaux à bouton sont fiables, durables et souvent présents sur les couteaux automatiques.

ouverture par bouton

Les verrous à bouton (également connus sous le nom de verrous plongeants) se trouvent principalement sur les couteaux automatiques (bien qu’il existe des exemples manuels tels que le Protech Cambria). Le fait d’appuyer sur le bouton libère le verrouillage et permet à la tension du ressort de prendre le relais. Un système de piston interne est responsable du verrouillage en position ouverte et fermée. Sur les couteaux manuels à bouton de verrouillage, un mécanisme d’ouverture tel qu’une pince ou un bouton de pouce est nécessaire pour le déploiement.

7. Couteau pliant à friction

Les couteaux à cran d’arrêt sont pratiques, simples et intuitifs.

Ouverture par friction

Dire d’un couteau qu’il est à cran d’arrêt n’est pas tout à fait exact. Les couteaux à cran d’arrêt ne se verrouillent pas vraiment. Lorsqu’ils sont fermés, une longue soie sort de la lame. Si vous faites pivoter la soie en position ouverte, elle disparaît dans les écailles du manche. Dans un sens, il s’agit d’un système de verrouillage car votre main empêche la lame de se refermer pendant l’utilisation.

CONCLUSION SUR LES VERROUS DE COUTEAUX

Les types de verrouillage des couteaux peuvent être assez compliqués, mais nous espérons qu’après avoir lu cet article, vous y voyez plus clair. Ne vous souciez plus du type de verrouillage de votre couteau, mais plutôt de savoir si votre couteau répond à vos besoins et à vos goûts. Cette liste n’est pas une liste exhaustive des types de verrouillage. Il en existe certainement d’autres. Nous avons choisi de nous concentrer sur les 7 que vous verrez le plus souvent dans les couteaux aujourd’hui.

Merci de nous avoir lu ! Vous pouvez vous abonnez à notre Newsletter pour être au courant de nos prochains articles de blog ou pour pouvoir profiter de code promo exclusif ! Vous pouvez également laisser un commentaire si nous avons oublié de mentionner quelque chose !

 

0
    0
    Votre Panier
    Votre Panier est videRetourner à la boutique
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le coupon
      Coupon non disponible
      black30 Réduction de 30%
      euxvu7kp Réduction de 20,00
      gba9cx7k Réduction de 20%