Des éclats peuvent se produire lorsqu’un couteau tombe sur une surface dure, lorsque le tranchant est utilisé pour couper du métal ou une arête de pierre, ou lorsqu’il s’entrechoque sans protection dans un tiroir à couteaux.

comment réparer la lame d'un couteau

Si vous tenez au tranchant de votre couteau et à la douceur de la coupe, même de petits éclats provoquent des traînées lors du tranchage et des déchirures lors de la coupe fine. Un couteau ébréché peut être un véritable fiasco.

L’élimination d’un éclat sur un couteau est une version plus extrême de l’affûtage. Pour obtenir un tranchant sans éclat, vous devez affûter le tranchant jusqu’à la vallée de l’éclat, ce qui signifie que vous enlèverez plus de matière que lors d’un affûtage classique.

La bonne nouvelle est que vous avez déjà la forme du couteau pour guider votre affûtage. En suivant l’angle et le bord du couteau, vous pouvez effectuer cinq passages d’affûtage progressifs de chaque côté, en répétant cette rotation jusqu’à ce que le copeau ait disparu, sans modifier la forme du couteau.

Il est important d’alterner les côtés tous les cinq passages environ, car cela vous permettra d’obtenir un tranchant centré. Si vous affûtez complètement pour éliminer un éclat d’un côté, puis affûtez complètement l’autre côté, votre tranchant sera net mais décentré, ce qui entraînera une ergonomie un peu bizarre.

Si l’éclat est suffisamment petit et que cela ne vous pose pas de problème, vous pouvez l’affûter progressivement au cours de plusieurs affûtages pour prolonger la durée de vie de votre lame. Les réparations d’ébréchures sont souvent un bon moment pour envisager le réajustement de l’angle de votre lame, puisque vous faites déjà le gros du travail.

Quel est le bon angle d’affûtage pour réparer un couteau ébréché ?

L’astuce consiste à choisir un angle d’affûtage très élevé, car la lame doit avoir une forme complètement différente sur la pointe. J’essaie de suivre la partie endommagée avec mes mouvements d’affûtage, pour obtenir une pointe « neuve ». La partie endommagée devient progressivement plus lisse jusqu’à ce qu’une nouvelle pointe ronde apparaisse. Bien sûr, le couteau est finalement un peu plus court, mais il est parfaitement bien et utilisable. Vous ne diriez jamais que c’est un couteau endommagé.

Mon conseil est le suivant : ne vous souciez pas trop de l’angle précis que vous utilisez ou que vous devriez utiliser, gardez simplement votre objectif en tête : réparer le dommage. N’importe quel angle convient tant qu’il vous amène dans la direction de la refonte du couteau. Regardez la vidéo ci-dessus pour comprendre, je fais tout ce qui est nécessaire pour remodeler la lame, angle plus haut/bas, positions bizarres du couteau… des choses que je ne ferais jamais en aiguisant un couteau normal.

Y a-t-il un risque d’endommager encore plus le couteau ?

Vous exercez une forte pression, mais si vous contrôlez les mouvements d’affûtage, je dirais que les chances d’endommager la lame sont minces. Le seul dommage que vous pouvez faire est de rendre votre couteau – ou du moins la pointe – vraiment émoussé.

Vous devez croire en vos compétences et simplement appliquer une forte pression. Cela peut sembler anormal au début, mais si vous utilisez la bonne pierre, vous pouvez être sûr qu’elle supportera la pression sans se casser ou se détériorer trop.

Que faire après avoir réparé la lame ?

Une fois la lame bien réparé, il ne vous reste plus qu’à aiguiser le couteau sur une pierre à grain 400-1000 pour créer la bavure. Appliquez une forte pression, mais n’utilisez évidemment pas le même angle de  » fixation  » ! Après avoir fixé le couteau, la lame peut être très émoussée, ce qui peut prendre plus de temps que d’habitude pour créer une bavure.

Une fois que vous sentez une bavure, retirez-la simplement et terminez l’affûtage sur une pierre à grain plus élevé #3000+.

Conclusion

Il suffit d’essayer une fois pour comprendre qu’il est possible de réparer facilement les petits dommages causés aux lames. Il n’y a rien à craindre lorsqu’une pointe de couteau est ébréchée. Le même processus de réparation s’applique si une autre partie de la lame présente de petits dommages : pression élevée, angle élevé jusqu’à ce que le dommage ne soit plus visible.

L’autre élément à prendre en compte lors de la réparation d’un couteau ébréché est la dureté de la lame. En effet, les aciers plus durs peuvent prendre plus de temps à réparer car il sera plus difficile d’enlever le métal.

Merci de nous avoir lu ! Vous pouvez vous abonnez à notre Newsletter pour être au courant de nos prochains articles de blog ou pour pouvoir profiter de code promo exclusif ! Vous pouvez également laisser un commentaire si nous avons oublié de mentionner quelque chose !

0
    0
    Votre Panier
    Votre Panier est videRetourner à la boutique
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le coupon
      Coupon non disponible
      black30 Réduction de 30%
      euxvu7kp Réduction de 20,00
      gba9cx7k Réduction de 20%